Press Room

Nous avons toujours accordé une place particulière aux journalistes qui s'interessent au développement d'Aeklys.

Dossier de presse

«Las posibilidades del anillo son infinitas»

«Iconic designer Philippe Starck has created a smart ring»

«Ce produit est une petite révolution»

«L'anneau concentre une multitude de services»

«Aeklys by Starck Payment Ring is a touchless payment alternative»

«Aeklys est une bague qui va nous suivre et nous simplifier la vie»

«Un anneau hors du commun»

Toutes les publications

Aeklys One : une nouvelle bague française dédiée au paiement sans contact

Avril 25, 2021 by Olivier - Journal du Geek

Tout le monde ne veut pas forcément avoir un smartphone sur soi ni même une montre connectée pour payer sans contact. Le français Icare propose avec l'Aeklys One une simple bague qui intègre tout le nécessaire pour régler ses achats en NFC ! 

Aeklys One a été conçu avec Philippe Starck, le fameux designer français partenaire d’Icare depuis quasiment le début de l’aventure pour cette start-up corse née en 2016. Son utilité est très simple : elle permet de réaliser des paiements sans contact de manière sécurisée, avec le système Wave Control qui empêche la bague d’être copiée.

Sans batterie mais avec plein d’idées

Étanche et sans batterie, cette bague évitera donc à son porteur de sortir un porte-monnaie, un smartphone ou une carte bancaire. Il suffit de placer la bague près du terminal de paiement (tous ceux qui sont compatibles sans contact le seront aussi avec la bague). La communication se déroule via une puce NFC ; la transmission des données est protégée par un processus de chiffrement AES 256 bits et se déroule via une antenne de conception propriétaire et brevetée.

Ce nouveau moyen de paiement est gratuit et sans frais, il fonctionne partout dans le monde. L’application compagnon retient la géolocalisation des transactions ainsi que leur histoire. Elle offre aussi des notifications en temps réel et une fonction qui permet de désactiver la bague, en cas de perte ou de vol par exemple.

Outre un design sobre (mais attention à l’encombrement, on parle ici d’un anneau assez imposant), l’Aeklys One possède un revêtement breveté antiviral et antibactérien. Il détruit 99,8 % des microbes, des virus et des coronavirus. L’Aeklys One est proposée à 49 € seulement, mais il faut s’inscrire pour être prévenu lorsqu’elle sera en stock.

Icare comptait déjà une première bague à son actif, il s'agissait de l'Aeklys tout court toujours destinée au paiement sans contact, mais avec quelques fonctions supplémentaires comme une carte de visite numérique, le déverrouillage d’ordinateur, ou encore une conciergerie privée. Un produit vendu 149 €.

Aeklys : la bague connectée qui veut remplacer clés, cartes et moyens de paiement

Dec 3, 2020 by Marc Odilon - Neozone

Définie par le célèbre designer Philippe Starck comme « un miracle technologique aux possibilités infinies », la bague connectée Aeklys d’ICARE Technologies a débarqué sur myOptions.co à la fin de l’été. Et voilà que quelques mois seulement après ce lancement de son produit sur la plateforme de financement participatif des entreprises innovantes, la start-up annonce avoir atteint son objectif de financement de 1 018 720 euros. Au total, 129 personnes physiques et morales ont manifesté leur intérêt pour ce gadget hors du commun.

Un dispositif connecté dessiné par Philippe Starck

Fondée en 2016 par deux jeunes corses, Jérémy Neyrou et Fabien Raiola, ICARE Technologies a su convaincre Philippe Starck de rejoindre son projet depuis le début. Un an plus tard, grâce au designer, mais aussi à d’autres investisseurs, dont Blaise Matuidi et Kevin Gameiro, les choses sont devenues plus sérieuses grâce entre autres à une première levée de fonds de 2,5 millions d’euros.

L’Aeklys a bien évidemment été dessinée par le célèbre créateur français qui, soulignons-le, est un designer de renommée mondiale. On lui doit notamment l’architecture du tour de contrôle de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac ainsi que celle de l’Asahi Beer Hall (Tokyo). Il a également désigné le bateau Venus de Steve Jobs. Starck intervient aussi dans la création d’électroménager, de luminaire et décoration d’intérieur. Autant dire que la bague connectée d’ICARE Technologies découle de l’imagination d’un artiste chevronné.

Une vingtaine de brevets internationaux

Cet accessoire personnel intelligent propose de multiples nouvelles technologies qu’il a fallu déposer 25 brevets internationaux afin de protéger les inventions de ses créateurs. En fait, l’Aeklys s’annonce comme une bague à la fois connectée et intelligente capable de remplacer notre porte-clés et notre portefeuille. Dépourvue d’écran et de batterie, elle utilise une connexion ultra sécurisée qui repose sur la technologie NFC pour permettre d’effectuer un paiement sans contact, d’ouvrir une porte, de démarrer un véhicule ou encore d’allumer et d’éteindre l’éclairage de la maison. Bref, les possibilités d’utilisation sont vraiment infinies…

Comme si ces fonctionnalités ne suffisaient pas, l’Aeklys by Starck est en mesure de reconnaitre son porteur, ce qui améliore la sécurité. On peut même l’activer ou la désactiver à distance, et ce, de façon instantanée. La bague dispose en outre d’une technologie de contrôle de l’émission des ondes (Wave control).

Suite à la réussite de la campagne de financement sur myOptions.co, ICARE Technologies se penche désormais sur la vente de son produit. La start-up entend à cet effet collaborer avec des distributeurs locaux et internationaux pour assurer la commercialisation de l’Aeklys.

À Ajaccio, Icare prend enfin son envol

Sep 11, 2020 by Marine Stromboni - La Provence

Ils ont donné tort à leurs détracteurs, à tous ceux qui disaient que leur projet ne verrait jamais le jour. Lundi à la Fnac d'Ajaccio, Jérémy Neyrou, président et cofondateur d'Icare Technologies, a procédé avec son équipe au lancement physique et officiel de la commercialisation d'Aeklys by Stark. Une bague qui a vocations à remplacer les clés, badges et autres moyens de paiement, au design moderne et épuré, presque futuriste, dessiné par Philippe Stark. Après des années de recherche et de développement, d'affinage et une trentaine de brevets déposés, Aeklys by Stark rencontre enfin son public.

"Nous avions lancé une production de 2 000 unités, compte Jérémy Neyrou. Elles sont déjà épuisées et nous en relançons 2 000 supplémentaires." Outre ces nouveaux et futurs utilisateurs, la bague de production 100 % française orne déjà l'index d'un peu plus de 150 testeurs suivis de près par Icare Technologies. "Nous les appelons une fois par semaine pour avoir leurs retours afin de nous adapter aux usages, raconte Jérémy Neyrou. Mais Aeklys by Stark est aussi un bijou et c'est un élément véritablement différenciant, ostentatoire. Il n'y a pas que le côté fonctionnel." Celui-ci est néanmoins capital et déjà en passe d'être élargi (lire ci-contre).

Car Icare Technologies, qui compte notamment parmi ses investisseurs les Marseillais de Smalt Capital et le footballeur Blaise Matuidi, porte déjà son regard vers l'avenir. "Philippe Stark a designé plus de 70 modèles de bagues, poursuit le président de la société installée à Ajaccio. Nous voudrions lancer la production de modèles plus féminins par exemple. Car même si ce modèle est unisexe et donc porté par des femmes, il est assez massif." D'ici là, les amoureux de nouvelles technologies, early adopters et les autres peuvent se procurer leur propre anneau d'"humanité et liberté augmentées" à la Fnac d'Ajaccio, mais aussi en ligne, sur le site d'Icare Technologie notamment.

Actuellement, Aeklys by Stark est dotée d'une fonction de paiement bancaire, transports publics, déverrouillage d'ordinateur, carte de visite et conciergerie. D'ici à quelques semaines, la fonction "salle de sport" devrait être disponible et avant la fin de l'année, la gestion de véhicule. D'autres usages sont en cours de développement ou en phase de tests comme les badges alarme, carburant, parking, billets et cartes d'embarquement ou systèmes domotiques.

Aeklys by Stark peut être désactivée à tout moment via une application. Elle est étanche, ne nécessite pas d'être rechargée et a une durée de vie de cinq ans.

1 2 3 6